jeanbakouma.com


Qui suis-je ?

 

Docteur en sciences économiques, économiste forestier spécialiste des marchés mondiaux des bois et de l’analyse du risque associé à l’approvisionnement en produits bois, expert en traçabilité des bois,  membre du groupe d’analystes des marchés mondiaux des matières premières « Cyclope ».

Ancien consultant pour la Banque Mondiale, la FAO, l’Union Européenne et l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux,  j’ai été Maître de conférences contractuel à l’Ecole Nationale du Génie Rural des Eaux et Forêt (ENGREF) à Nancy.

Je suis intervenant au Centre National de la Police Judicaire à Fontainebleau en matière de trafic de bois et à l’Université de Paris XII en économie et Politique forestière en Master 2  Bio-ressources.

Je suis enfin responsable du Pôle Forêt et GFTN Manager  au Fonds Mondial pour la protection de la Nature (WWF) à Paris.

 

Revue de presse

 

Cliquez sur le média pour

écouter l'interview


Radio

   france-info.com

   franceinter.fr

   rfi.fr (english)

   commodesk.fr

   easybourse.com

 

Presse écrite


2011 Année internationale des Forêts. Quel est le message du WWF ?

L'article publié dans :

Newsletter Développement durable, La lettre d'information du Groupe de projet Développement durable de La Poste, mars 2011, n° 20, pages 6 et 7.

Cliquez ici pour lire l'article

 

Vidéo


   Illegal Logging Investigation


 

Photothèque

 

 

 

 

 

Institutionnel

 

La législation forestière congolaise

à l'épreuve de la traçabilité des bois

En 2000, le Congo-Brazzaville a modernisé sa législation forestière avec la promulgation de la loi n°16-2000 du 20 novembre 2000. Cette loi qui porte code forestier organise l’exploitation forestière, l’exportation et la transformation des produits bois sur l'ensemble du territoire congolais.

Lire la suite ici

 

 

Aménagement durable et certification

des forêts congolaises

 

Pour freiner la dégradation des forêts tropicales due à une exploitation non contrôlée, et maintenir les fonctions biologiques des forêts, une nouvelle démarche s'est imposée sous l'impulsion des institutions internationales et des organisations environnementales : la gestion durable des forêts. Cette démarche exige au préalable une connaissance scientifique éprouvée des écosystèmes forestiers devant permettre la conduite des travaux à y effectuer.

 

Lire la suite ici


Développement durable, marché de bois et certification

 

Bois illégal

Ébauche de solution européenne

Le commerce mondial des bois et produits dérivés est entaché depuis plusieurs années par la mise en marche de bois d’origine illégale. Il s’agit de bois exploitée, transporte ou vendu en violation des droits des populations locales et des législations nationale ou régionale.

Lire la suite ici

 

Les marchés mondiaux :

facteur de déforestation ou de conservation ?

Les trois dernières décennies ont été marquées par des préoccupations croissantes en matière de lutte contre la déforestation tropicale. Ces préoccupations reposent sur les enjeux globaux et les risques que fait courir la disparition de la forêt tropicale en tant qu’écosystème détenant plus de 50 % de la biodiversité terrestre.

Lire la suite ici

 

Les enjeux de la valorisation économique des écosystèmes forestiers dans les pays du bassin du Congo

La valorisation économique des écosystèmes forestiers est une question qui fait débats dans le milieu scientifique et dans les tribunes internationales. Depuis la conférence des Nations Unies du 16 juin 1972 à Stockholm, un consensus a émergé sur la nécessité de mettre en œuvre des politiques de limitation des pressions subies par les écosystèmes forestiers. La conférence de Rio de 1992 a servit de détonateur à ces préoccupations sous le concept de développement durable.

Lire la suite ici

 

Le développement de l’industrie du bois en Afrique :

entre incertitudes et potentialités

 De tous les massifs forestiers tropicaux du monde, le Bassin du Congo est celui dont le niveau d’industrialisation du bois reste le plus faible. Cinquante ans après les indépendances, le taux de transformation est au niveau celui de l’Asie en 1970, et à celui de l’Amérique du Sud en 1980. Au cours des 20 dernières années l’évolution de la valeur ajoutée dans l’industrie du bois s’est faite à un rythme 10 fois moins  que le taux d’urbanisation et l’évolution démographique.

Lire la suite ici

 

Contraintes et freins au commerce

intra-africains de bois

Analyser les contraintes qui pèsent sur le commerce intra-africain de bois est une tâche préalable sans laquelle l'adéquation de l'offre et de la demande pourrait rencontrée de sérieuses limites.

Lire la suite ici


Biens publics mondiaux

 

La régulation des biens publics mondiaux en question

Les préoccupations du développement durable focalisent aujourd’hui l’intérêt sur la préservation de tout ce qui a de l’importance pour toute l’humanité, c’est-à-dire des biens publics mondiaux. Or il existe une sorte « d’incongruité spatiale » entre l’économie mondialisée et ses préoccupations globales d’une part, et d’autre part, le caractère sélectif, partiel et même partial des biens à préserver.

Lire la suite ici

Enseignement

 

Université Paris XII


Cours de Master 2

Économie et politique

forestière

L’économie et la politique forestière sont envisagées sous l’angle des défis globaux qui se posent au secteur forestier. L’angle d’attaque privilégié est celui de la déforestation comme dynamique en économie et  politique forestières contemporaines.

Les remèdes à la déforestation sont ainsi abordés à la fois sous forme de gouvernance étatique et non étatique et se prolongent jusqu’a la problématique de changement climatique en rapport avec la thématique REDD (réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation) Enfin l’analyse des marchés mondiaux complètent le cours en cherchant autant que possible à discuter l’émergence d’un commerce de produits forestiers durables. Reliant les marchés à la sphère de production, le cours propose des éléments de choix d’investissement en forêt.

 

Cours sur le trafic

des bois illégaux

Le commerce mondial des bois est marqué par la mise en marché des bois exploités de façon illégale. L'objet de ce cours est de donner aux officiers et sous officiers de la police judiciaire affectés aux questions environnementales, des éléments de compréhension de la problématique du bois illégal et de leur proposer les solutions actuelles et à venir pour lutter contre le trafic des bois illégaux. Le cours s'appuie sur des cas concrets et débouche sur l'analyse de l'efficacité des instruments actuels de lutte contre le commerce illégal des produits de la forêt


Cours assurés anciennement


1. La gestion, l’économie générale et l’économie d’entreprise à l’Institut Supérieur Européen de Formation Transdisciplinaire à Noisy le Grand.

2. Finance et développement l’Ecole de Hautes Études commerciales à Lille.

3. La macro-économie et la microéconomie à l’Ecole de Management Euro-Asiatique à Paris.

·    4. L’analyse économique des projets de développement forestier et le commerce international des bois et produits dérivés à l’Ecole Nationale du Génie Rural des Eaux et Forêts à Nancy.

 

 

 

Copyright @ 2011 jeanbakouma.com   -   Tous droits réservés